Pourquoi je vis avec seulement 150 objets, et comment je fais pour survivre ?

J’écrivais ma page de présentation pour Le Coaching, et je me suis dit :

« Purée (un peu plus vulgairement), ce serait vachement cool si je montrais mes possessions à mes lecteurs ».

Et voilà comment est née cette photo :

Mes 150 possessions

Bon, pour rester honnête avec vous, ce n’était pas seulement pour le coaching.

C’était aussi par curiosité et pour ma crédibilité : c’est toujours mieux de montrer l’exemple plutôt que de balancer des astuces dans le vide.

Finalement ?

Quand j’ai commencé à réunir toutes mes possessions au même endroit ?

J’étais choqué.

Je ne pensais pas que je vivais avec si peu.

Et pourtant ?

Je n’ai jamais manqué de rien..

Au contraire : j’ai parfois l’impression de posséder plus que nécessaire.

Mais là, vous vous dites peut-être :

C’est bien Florian, on est content pour toi. Mais concrètement, à quoi ça te sert de vivre avec seulement 150 objets ? Pourquoi si peu ?

 

C’est une excellente question : pourquoi j’ai poussé mon désencombrement si loin ?

Aujourd’hui, si je vis avec si peu, c’est avant tout pour conserver ces 4 avantages rocambolesques.

 

Avantage n° 1
Je n’ai pas besoin de m’occuper de mes objets

Si vous quittez votre corps et que vous vous observez pendant une journée, vous allez vous rendre compte que vous passez une grande partie de vos 24 heures à vous occuper de vos objets.

Par exemple ?

Votre voiture, vos meubles, votre téléphone.

Personnellement ?

En vivant avec seulement 150 objets ?

Je ne m’occupe que très peu de mes objets. Je n’ai pas ce souci matériel.

 

Avantage n° 2
Je suis le maître de mes objets, et non l’esclave

Comme je ne dois pas m’en occuper, je ne suis pas leur esclave.

À l’inverse ?

Ce sont eux qui me servent. Je les utilise. Ils m’obéissent.

Note : je me sens puissant quand je dis ça.

Alors que pour la majorité d’entre nous ?

Ce n’est pas le cas.

Nous devons les nettoyer, les ranger, les déplacer, les racheter, les réparer, les entretenir, les soulever, les dépoussiérer, les repeindre, etc., etc.

« Plus vous en avez, plus vous devez vous en occuper »

Finalement ?

Les humains ne figurent plus au sommet de la chaîne alimentaire. Ce sont les objets : ils nous dominent.

 

Avantage n° 3
Je suis libre

Demain ?

Si je devais partir à l’autre bout de la planète ?

Je pourrais réunir 90 % de mes possessions dans une seule valise et partir en 30 minutes top chrono.

Vivre avec 150 objets me permet d’être libre.

Et pas seulement géographiquement, mais aussi psychologiquement : je suis libre de me concentrer sur les choses les plus importantes à mes yeux.

Et enfin…

 

Avantage n° 4
Je n’ai pas d’attachement aux objets

Je ne suis pas attaché à mes objets : aucun d’entre eux ne peut me rendre triste ou en colère si je le perdais.

C’est un choix personnel, à double tranchant. Car de cette manière, je conserve ma liberté psychologique : je ne m’inquiète pas pour des objets.

Mais en contrepartie : je ne possède aucun objet qui me rappelle de bons souvenirs.

Donc voici mes 4 bigs avantages.

Mais ensuite, de nombreux autres en découlent :

  • Comme je ne m’occupe pas de mes objets, j’ai plus de temps pour moi. Je ne dois pas passer des heures chaque semaine à les nettoyer, les ranger et les déplacer.
  • Pour la même raison, je conserve mon énergie pour les choses qui comptent : écrire des articles, et promouvoir ce mode de vie à la communauté francophone.
  • Je réduis également les émotions désagréables que je pourrais ressentir à cause des objets. Par exemple : la peur qu’ils cassent, ou la haine si quelqu’un me les vole.
  • Je n’ai pas de problème de charge mentale lié aux objets. Ils ne me prennent pas de bande passante mentale.
  • Je perds également très rarement mes affaires. J’ai une place pour chaque objet, et je ne les mets jamais ailleurs.

Mais ce ne sont pas les seuls bienfaits du désencombrement. Je suis sûr que vous pouvez en trouver de nombreux autres encore.

 

Mais attention

Vous êtes peut-être en train de vous dire :

C’est bien Florian (oui encore une fois), mais tu n’as pas d’enfants, c’est différent.

Et vous avez totalement raison.

  1. Je n’ai pas de progénitures.
  2. Je n’ai pas de conjointe.
  3. Je vis chez ma mère.
  4. J’ai 18 ans.

Donc forcément : c’est normal que je vive avec moins d’objets qu’une personne mariée depuis 40 ans et qui a 5 enfants.

Ma situation me permet de vivre avec seulement 150 possessions.

Et encore, le chiffre de 150 n’est pas précis. C’est une approximation : je n’ai pas compté la machine à laver, la douche, le lit. Et pour les objets utiles, comme les assiettes, les verres et les ustensiles de cuisine, j’ai compté ce que je pense posséder plus tard.

Mais, ce n’est pas le plus important. Le plus important c’est de briser la mode 100 objet.

 

Je pense sincèrement que ce n’est pas un objectif de désencombrement que vous devriez viser

Personnellement ?

Je veux vivre avec le moins d’objets possible.

Mais c’est parce que je souhaite devenir un nomade digital. Mon but dans la vie : voyager autour du monde avec un sac à dos et mon ordi, à vous écrire des articles et vous filmer des vidéos.

Mais vous ?

Si vous vivez dans une maison fixe et que vous avez une famille, alors forcément : vivre avec 100 objets est mission impossible.

Si vous cherchez à vivre avec si peu, alors que vous avez des enfants et un conjoint ? Vous vous tirez une balle dans le pied. Vous laissez à nouveau les objets vous réduire en esclavage.

Car finalement, le but du désencombrement, c’est avant tout de vous sentir bien chez vous, et de ne pas vous laisser dominer par vos possessions.

Donc : n’essayez pas de viser 100 objets.

Maintenant que c’est clair…

 

Passons à la liste de mes possessions

Voilà avec quoi je vis :

  • 1 sac
  • 4 parfums
  • 1 rasoir
  • 1 brosse à dents
  • 1 gel
  • 2 paires de chaussures
  • 1 Rubik’s Cube
  • 2 paires de gants
  • 1 stylo
  • 1 appareil à crêpes
  • 1 élastique pour le sport
  • 2 cahiers
  • 1 gourde
  • 1 porte-monnaie
  • 1 carte bancaire
  • 1 enceinte
  • 1 paire d’écouteurs
  • 2 masques
  • 1 antivol
  • 1 vélo
  • 1 ordinateur portable
  • 4 chargeurs
  • 1 montre
  • 1 souris d’ordinateur
  • 1 enregistreur vocal
  • 1 caméra
  • 1 trépied
  • 1 chapeau
  • 1 paire de lunettes
  • 3 t-shirts de sport
  • 4 serviettes
  • 4 pantalons de sport (2 shorts, 2 pantalons)
  • 8 t-shirts
  • 4 pantalons
  • 8 caleçons
  • 4 pyjamas (2 pour l’été, 2 pour l’hiver)
  • 3 shorts
  • 1 serviette de piscine
  • 1 maillot de piscine
  • 15 paires de chaussettes
  • 2 chemises
  • 2 blousons
  • 5 pulls
  • 2 assiettes
  • 2 petites assiettes
  • 2 fourchettes, couteaux, cuillères
  • 1 poêle
  • 2 casseroles
  • 1 planche à découper
  • 5 ustensiles de cuisine
  • 2 bols
  • 16 livres
  • 1 drap
  • 1 housse de couette
  • 1 couette
  • 1 oreiller
  • 6 cintres
  • 1 sacoche pour ordinateur portable
  • 1 chaise romaine
  • 1 tapis

Si vous avez pris le temps de lire la liste en entier (ce dont je ne doute pas une seconde), vous vous rendez bien compte que tous mes objets ne figurent pas sur cette photo :

En effet, la chaise romaine ne rentrait pas, par exemple :

Encore une fois : c’est approximatif.

L’important n’est pas le nombre exact ni la beauté de la photo.

 

L’important, c’est la différence entre le point A et le point B

Moi ?

D’où je pars ?

Je vais vous l’expliquer.

J’ai découvert le minimalisme au moment où je m’intéressais à la préservation de l’environnement.

Vivre avec ses besoins, sans exagération, ça m’a tout de suite parlé.

Du coup : j’ai regardé le placard de ma chambre, et j’ai pu constater combien il débordait.

Alors, trouvant injuste le fait de posséder plus que nécessaire, je me suis mis à la tâche.

Finalement ?

En 4 gros désencombrements ?

J’ai dû remplir une vingtaine de sacs de courses.

Et ce qui est drôle, c’est que chaque fois, j’enlevais beaucoup d’affaires. Entre 100 et 200 peut-être.

Et puis je me disais : bon là, je ne peux plus rien enlever. C’est fini.

Et pourtant ? Chaque fois que je recommençais à désencombrer, je réussissais à trouver d’autres objets à enlever.

Car finalement : nous vivons avec vraiment beaucoup. Et surtout, beaucoup de choses inutiles que l’on croit primordiales.

L’intérêt du désencombrement, c’est justement de se rendre compte que l’on a besoin de peu pour bien vivre.

 

Et c’est le message que j’aimerais vous transmettre à travers cet article

Vivre avec 150 objets, c’est chouette.

Ça flatte mon ego.

Mais, c’est de loin le moins important de tous les avantages.

Car aujourd’hui ?

J’ai la liberté psychologique, du temps pour me concentrer sur ce blog et une l’énergie suffisante pour le monter au sommet.

Et ça ? C’est vraiment le plus important.

Vous n’avez pas besoin de vivre avec 100 objets. Vous pouvez très bien en posséder 1000 ou 5000.

On s’en fout.

Car ce qui importe, c’est que vous vous sentez bien chez vous.

Ce qui importe, c’est la sérénité que vous pouvez ressentir au quotidien.

Ce qui importe, c’est de ne pas passer vos week-ends à ranger votre maison et à vous occuper de vos objets.

Donc ?

Même si le désencombrement c’est long et parfois chiant ?

C’est un travail qui vous donnera les meilleurs fruits que vous n’avez jamais goûtés.

Alors, allez-y.

Commencez à désencombrer votre maison.

Et dans un an ? Vous serez fier de vous d’avoir tenu bon jusqu’au bout.

Si vous voulez que je vous apprenne à réduire vos possessions matérielles, sachez que j’envoie un mail par jour dans ce sens. Vous pouvez vous abonner ici :

1 mail / jour pour apprendre à désencombrer votre maison et simplifier votre vie

En bonus, recevez une formation de 50 minutes pour vous aider à vous séparer facilement des objets qui encombrent votre maison.

Florian

Vous voulez devenir minimaliste ? Bloquez-vous un après-midi, allumez votre ordinateur et parcourez les articles de ce blog. Ils sont écrits dans un seul but : vous donner le chemin à suivre étape par étape pour simplifier votre vie.


Dans le même genre, vous aimerez aussi :

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
    >