Adoptez l’état d’esprit d’un minimaliste, et désencombrez votre maison plus rapidement et facilement

Vous êtes vous déjà demandé pourquoi vous n’arrivez pas à désencombrer votre maison ?

Laissez-moi vous aider : vous n’avez pas adopté l’état d’esprit d’un minimaliste.

Pensez-y : pourquoi les riches s’enrichissent toujours plus, et pourquoi les pauvres s’endettent davantage ?

C’est parce que les riches ont l’état d’esprit des personnes riches, et les pauvres l’état d’esprit des personnes pauvres.

C’est pour ça que même si un pauvre gagne au loto, il retournera très vite à sa situation initiale.

C’est aussi simple que ça.

Mais du coup ?

Si l’on en revient au désencombrement ?

Cela voudrait dire que si vous voulez vivre dans une maison épurée, vous devez avoir l’état d’esprit d’une personne minimaliste…

Et non pas celui d’une personne qui accumule, encore et encore, comme vous quelques mois auparavant.

Mais là, vous allez me dire :

Ok Florian, mais comment fait-on pour adopter l’état d’esprit d’un minimaliste ?

 

C’est là que Mylène et moi intervenons

Avec Mylène, du blog Les Astuces de Mylène, nous avons discuté pendant une heure de ce sujet. Et nous avons filmé la discussion.

Le but ?

Vous aidez à acquérir l’état d’esprit nécessaire pour réussir (enfin) à désencombrer votre maison.

Dans cette interview-discussion ?

Vous allez découvrir :

  • Pourquoi vivre avec moins de 100 objets est un piège (et pourquoi vous devriez avoir 10x d’objets minimum) ;
  • Pourquoi le terme « minimaliste » est débile (et pourquoi vous ne devriez pas vous catégoriser) ;
  • L’importance d’avancer avec une boussole en tête (et comment trouver votre pourquoi) ;
  • La question n° 1 à vous poser  si vous voulez adopter la mentalité d’un minimaliste ;
  • Comment vous pouvez vivre dans une maison épurée avant même de commencer à la désencombrer (grâce à un outil tout simple) ;
  • Pourquoi vous devriez acquérir la mentalité « couches terrestres » (et comment s’en servir pour éliminer 50 % de vos possessions) ;
  • La phrase ultime à vous graver dans la tête pour réussir à adopter l’état d’esprit d’une personne qui vit dans une maison épurée et désencombrée (elle est moche, mais surpuissante) ;
  • Pourquoi désencombrer votre maison est en réalité secondaire (et quelle est la chose la plus importante à faire à la place).
  • Que faire lorsque la tempête du désert s’abat sur vous (et comment la traverser grâce à une astuce toute simple) ;
  • Le cercle vertueux du désencombrement (qui vous permet de désencombrer plus facilement, jour après jour) ;
  • Une notion simple, mais efficace pour ne pas vous planter d’objectif (et pour être fier de vous à la fin de votre désencombrement) ;
  • Pourquoi plus d’objets = plus de contraintes (et comment l’utiliser pour désencombrer facilement) ;
  • Pourquoi vous devriez surfer sur la vague (pour vous permettre de garder votre maison épurée, année après année) ;
  • La notion des fausses obligations (qui vous empêchent de profiter pleinement de notre maison) ;
  • L’analogie de la communication pour rester dans le présent (et faciliter votre désencombrement) ;
  • L’analogie du couteau suisse pour vous aider à comprendre un principe important du désencombrement ;
  • L’importance de la déculpabilisation lorsque vous triez vos affaires (cette simple notion peut tout changer pour vous) ;
  • La puissance de notre capacité d’adaptation (et pourquoi vous pourriez jeter 50 % de vos possessions sans problème) ;
  • L’importance de définir vos valeurs (pour briser les points de référence d’Instagram, et vous aider à apprécier votre maison) ;
  • Les différentes phases du désencombrement (je n’en ai jamais parlé nulle part) ;
  • Pourquoi vous ne devez pas viser un certain nombre d’objets (et pourquoi vous pouvez être minimaliste avec 20 jeans).

Sans parler des anecdotes croustillantes sur Mylène et sur moi, qui vous permettront d’en apprendre un peu plus sur vos deux blogueurs préférés :

  • La passion cachée de Mylène pour les meubles en carton (et comment vous pouvez utiliser son histoire pour vous séparer des objets relatifs à vos passions) ;
  • Ma passion pour les origamis (avec la grosse bêtise que j’ai faîtes pendant plus de 2 ans) ;
  • L’objet à l’origine du blog de Mylène (vous allez surement vous reconnaitre) ;
  • La raison n° 1 qui m’a donné envie de désencombrer mes affaires (indice : ce n’est pas le temps) ;
  • La haine profonde du ménage de Mylène (et comment elle a fait pour diviser par 4 son temps de ménage).

Vous êtes prêt pour développer l’état d’esprit d’une personne qui désencombre aussi facilement sa maison qu’il fait ses lacets ?

Let’s go:

Allez-voir le travail de Mylène, son blog mérite le détour : https://lesastucesdemylene.com/.

Et si vous voulez recevoir des conseils privés chaque jour dans votre boîte mail pour apprendre à désencombrer votre maison et simplifier votre vie, c’est par ici :

1 mail / jour pour apprendre à désencombrer votre maison et simplifier votre vie

En bonus, recevez une formation de 50 minutes pour vous aider à vous séparer facilement des objets qui encombrent votre maison.

Florian

Vous voulez devenir minimaliste ? Bloquez-vous un après-midi, allumez votre ordinateur et parcourez les articles de ce blog. Ils sont écrits dans un seul but : vous donner le chemin à suivre étape par étape pour simplifier votre vie.


Dans le même genre, vous aimerez aussi :

  • Salut Florian,
    Merci pour cette discussion, je pense qu’avec cela les personnes arriveront plus facilement à désencombrer leur maison et enfin se simplifier la vie (je leur souhaite d’arriver enfin à se libérer, c’est tellement stressant…).

    J’espère que tu recevras des commentaires pour te dire là où il y a d’autres difficultés. Ça permettrait de pouvoir apporter encore plus de support !

    Au plaisir.

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
    >