Salut !

Le but de ce blog est de vous aider à devenir minimaliste.

Je vais vous montrer le chemin à suivre. Étape par étape.

Car vous le savez maintenant : les produits de luxe, la grosse maison et la voiture à 6 chiffres ne vous apportent qu’un bonheur éphémère.

Aujourd’hui, ce qui vous rend heureux, c’est la simplicité.

C’est pouvoir passer du temps avec votre famille.

C’est pouvoir apprécier les petits moments.

Et c’est aussi pouvoir assurer votre avenir, en mettant de côté, mois après mois.

Mais parfois, vivre simplement, c’est compliqué. Vous ne trouvez pas ?

C’est vrai quoi…

C’est difficile de désencombrer sa maison. De passer moins de temps sur les réseaux sociaux. Et de ne pas craquer sur des achats superflus.

La consommation est tellement partout autour de nous que nous sommes obligés de céder à la tentation.

Vous n’avez qu’à voir les vitrines qui vous harponnent lorsque vous passez devant.

Ou pire encore, les publicités qui vous matraquent le cerveau pour que vous achetiez leur produit.

Donc, pour vivre simplement, vous devez être sur tous les fronts.

Tenez, écoutez :

Ma vision du minimalisme

Le minimalisme ne concerne pas juste les objets.

Car ce mode de vie consiste à simplifier sa vie pour se concentrer sur l’essentiel. Et dans une société qui devient de plus en plus complexe, désencombrer sa maison ne suffira pas.

Prenons un exemple.

Imaginez que vous réduisez vos possessions.

Vous êtes fiers de vous, et vous vivez dans une maison épurée.

Mais…

Que va-t-il se produire si vous ne décrochez pas de la télévision ? Si vous passez autant de temps sur les réseaux sociaux ?

Les pubs vont vous persécuter.

Elles vous inciteront à acheter et vous feront croire que vous avez besoin de ce produit miracle.

Donc…

Grâce au marketing exceptionnel…

Vous allez l’acheter. Et réencombrer votre maison.

Alors, si vous voulez une approche complète du minimalisme, vous êtes sur le bon blog.

Vous découvrirez comment vous concentrez sur l’essentiel dans tous les aspects de votre vie.

Numérique, activités superflues, relations merdiques…  : bref ! tout y passe.

Bonjour, je m’appelle Florian et je vais vous aider dans votre parcours vers le minimalisme.

Grâce au travail que l’on effectuera ensemble sur le blog, vous vivrez dans une maison belle et lumineuse. Si bien que vos voisins voudront venir prendre l’apéro chez vous tous les soirs !

Voici ma modeste histoire.

Moi, en deux mots :

Si vous devez retenir une chose sur moi : j’aime quand c’est simple.

Lorsque c’est trop compliqué, je m’énerve, j’abandonne et je fais une sieste.

Donc, je cherche toujours la simplicité.

Hormis ça, je suis aussi fan de la société de consommation.

Enfin…

Je suis plutôt fasciné par la manière dont elle nous incite à perdre royalement notre temps. À brûler notre argent. Et à passer à côté de notre vie.

C’est d’ailleurs pour ça que j’ai décidé d’en sortir en arrêtant le lycée en première. J’ai compris que j’étais bien plus qu’un pion dans un système bien rodé.

Je me suis alors lancé seul. Et j’ai tout de suite accroché avec le blogging. Car j’aime écrire, vraiment.

Mon plaisir, c’est de rédiger un article une première fois, et passer dessus à nouveau pour en faire de l’art. Un texte où les mots s’alignent parfaitement. Où la lecture, fluide, capte votre attention et vous laisse sur le cul à chaque fois.

Je passe autant de temps à écrire des articles complets dans un seul but : qu’ils vous inspirent à vivre simplement. Car je veux que vous soyez de fier de vous au dernier jour de votre vie.

Finalement, n’est-ce pas le seul but de notre existence ?

Et ça, je l’ai compris lors de ma rencontre avec le minimalisme.

Ma rencontre avec le minimalisme

Je suis de ceux qui sont devenus minimalistes pour respecter l’environnement.

Finalement, ce mode de vie a surpassé ma passion pour la planète. Donc aujourd’hui, si je devais faire passer qu’un message au monde, ce serait : intéressez-vous au minimalisme.

Car ce mode de vie a changé mon quotidien.

Une date : avril 2019.

C’est celle de ma rencontre avec le minimalisme.

J’ai alors décidé de faire le tri dans ma chambre. Résultat, une quinzaine de sacs au total. En 3 désencombrements environ.

Et encore récemment, je m’en suis débarrassé de 4 autres. Rien que dans ma chambre.

J’avais beaucoup. Et ma pièce ne fait que 8 m².

De mes désencombrements, j’ai tiré 4 grandes leçons que j’aimerais partager avec vous.

Votre minimalisme : 4 grandes leçons pour vous aider

1) Donner

Je n’ai pas de temps à perdre à poster des annonces, y répondre, expédier le colis. C’est trop compliqué et chronophage. Et j’aime les choses simples. Sinon, je m’endors.

Je vous conseille alors de faire pareil. Et de mettre en vente uniquement les affaires de valeur.

2) Simplifier sa vie, c’est compliqué

Parce que vous êtes attachés à vos objets. Et que vous en séparez sera difficile. Il vous faudra alors plusieurs désencombrements.

3) Votre premier désencombrement sera mauvais

La première fois que l’on désencombre sa maison, on élimine les choses les plus simples. Trucs cassés, abîmés, périmés ou à faire vomir un aveugle.

C’est top et vous remplirez surement plusieurs dizaines de sacs poubelles.

Mais ne vous arrêtez pas là. Il vous faudra encore plusieurs désencombrements pour venir à bout des objets sentimentaux. On en vient donc à ma troisième leçon.

4) Vous ne devriez pas commencer par désencombrer votre maison

Pourtant, c’est le conseil général, non ?

Mais c’est une erreur.

Car si vous commencez par là, vous allez bloquer sur les objets sentimentaux et les objets au cas où. Sans parler de ceux qui vont vous faire culpabiliser.

Ainsi, vous devez juste avant vous détacher de vos objets.

Comme ça, vous pourrez jeter ce cadeau affreusement laid de grand-mère sans aucun scrupule.

Donc, pourquoi ne pas commencer maintenant ? Pour vous aider, voici un guide regroupant 16 conseils atomiques qui feront exploser votre rapport aux objets.

Téléchargez-le juste en dessous !

Téléchargez 10 stratégies testées pour vous libérer facilement des objets qui vous encombrent  


Comme ça : vous économiserez du temps, et de l'énergie

>